Insigne du 8° Régiment de Hussards
Amicale des anciens du 8ème Hussards
Par Saint Georges : Vive la cavalerie !  -  Par Lassale : Vive les Hussards !  -  Par Marulaz : Vive le 8° !

 

 

 



Les traditions --> Historique 1/3
Mise à jour du : 03.02.2008
STOCKACH

STOCKACH, le 3 mai 1801.

Une nouvelle coalition est orchestrée par l'Angleterre. L'armée d'Allemagne, réunion des armées du Rhin et d'Helvétie, passe le Rhin le 1° mai, le 8° hussards en tête, charge à Hohentwiel  fait deux cents prisonniers et prend une pièce d'artillerie. Les hussards Grelot, Homont et Chatier se font remarquer par leur bravoure. Le capitaine Agnus s'empare d'une pièce de canon. Le 2 mai, les troupes françaises sont disposées en bataille près du lac de Constance. A l'aile droite, le général Molitor attaque l'aile gauche ennemie. Le 3 mai, le 8° charge de flanc, malgré un feu terrible d'artillerie et de mousqueterie, culbute les Autrichiens,pénètre avec eux dans Stockach. Il traverse la ville et se regroupe sur les hauteurs dominantes. Presque toute l'infanterie ennemie est capturée, dont le colonel du régiment Kranitz. Quatre milles prisonniers, cinq cents chevaux, huit pièces d'artillerie avec leurs caissons, des magasins immenses sont capturés par les hussards. Pour ce fait d'arme, le 8° hussards est cité à l'ordre du jour par le général Molitor. STOCKACH va être inscrit sur l'étendard. Le régiment obtient l'honneur de porter le plumet écarlate des troupes d'élite qui remplace le plumet noir au sommet rouge. Le premier Consul accorde au hussard Fontanier, une carabine d'honneur.

Le colonel Marulaz traverse la ville à la tête du régiment
Le colonel Marulaz traverse la ville à la tête du régiment

 


Retour Historique 1

 

Contacter :   Le président    Le secrétaire    Rubrique "historique"   Le webmaster
Tous droits réservés pour tous pays - Copyright amicale 8ème Hussards © 2004