Insigne du 8° Régiment de Hussards
Amicale des anciens du 8ème Hussards
Par Saint Georges : Vive la cavalerie !  -  Par Lassale : Vive les Hussards !  -  Par Marulaz : Vive le 8° !

 

 

 



Les traditions --> Historique 1/3 -->La campagne de RUSSIE 1812
Mise à jour du : 03.02.2008
La campagne de RUSSIE 1812

Au début de l'année, le régiment est sous les ordres de Murat, incorporé dans le corps de cavalerie de la grande armée. En avant garde, il atteint WILNA. Pousuivant les troupes russes en retraite, il charge par 3 fois le 25 juillet à OSTROVNO,
3 régiments de cavalerie et 6 pièces d'artillerie. Il charge à nouveau à SMOLENSK et à la MOSCOWA.

25 Juillet 1812

Au combat d'Ostrowno
le 8° Hussards charge et bouscule
trois régiments d'Infanterie russe (par Adam)


Le 14 septembre 1812, c'est l'entrée dans Moscou. La cavalerie est envoyée en dehors de la ville et continue la poursuite de l'ennemi. Les vivres manquent, les chevaux et les hommes sont dans un état d'épuisement complet. Devant l'étirement excessif des lignes de ravitaillement, l'hiver s'approchant, la retraite commence le 17 octobre, l'armée française quitte Moscou en feu. C'est le début d'une retraite désastreuse. Les restes de la cavalerie, en arrière garde, sous le commandement du maréchal Davout sont bientôt décimés. Les chevaux meurent en grand nombre. Le 9 novembre à Smolensk, l'Empereur réunit les restes du corps de cavalerie sous les ordres du général Lâtour-Maubourg. Six mille chevaux sont partagés en deux divisions : une légère, l'autre lourde. Le 17 novembre à Lonmerchtchine, il ne reste que cinq cents chevaux. Un groupe d'officiers, encore montés, constitue à Krasnoïe sous les ordres du général Junot l' Escadron Sacré pour sauver l'Empereur en se frayant un chemin au milieu de l'armée russe. Son organisation réelle se fit à Bobr, le 24 novembre. Commandés par le prince Murat et du général Grouchy, les officiers descendus volontairement de leur grade remplissent le rôle de simples cavaliers.

Le 8° régiment de hussards était représenté par Messieurs les officiers 

Lieutenant :

Colonel du Coestlosquet ( Charles, Yves, César )

Gardes d'Honneur :

Chef d'escadron d'Argout ( Eugène, Marie, Gabriel )

Capitaine Van Heckeren ( Henri, Joseph, Charles, Jean )

Capitaine Quisart ( Joseph, François ) blessé et pris le 10 décembre 1812.

Capitaine Massa ( Louis )

Ont rejoint par la suite :

Chef d'escadron Baron de Carignan-Savoie ( Joseph, Marie )

Capitaine adjudant major Calonne ( Théodore )

Lieutenant Michy ( Nicolas )

Sous-lieutenant Leté ( Baptiste)

L'escadron passe au complet la Berezina, le 30 novembre. Il sera dissous, le 10 décembre à Kowno. Les restes du 8°, à pied, avec les débris de la cavalerie passent le Dniepr le 21, la Bérézina le 30, Wilna est atteinte le 8 décembre. A la fin du mois, les survivants de la 1° Division de cavalerie légère sont regroupés à Stettin. Il reste du 8° hussards environ vingt officiers, cent hommes et soixante chevaux. Napoléon tente de réorganiser son armée, mais tout bascule. Ses anciens alliés l'abandonnent. Les coalisés réconfortés repoussent nos troupes, la France est menacée d'invasion.


Retour historique 1

 

Contacter :   Le président    Le secrétaire    Rubrique "historique"   Le webmaster
Tous droits réservés pour tous pays - Copyright amicale 8ème Hussards © 2004